L’exposition NOUS d’ailleurs c’est un projet hybride conçu pour conjuguer exigence scientifique, ingénierie pédagogique et expérientialisation.
Parce-qu’un tiers des français ont des parents ou grands parents étrangers, le « migrant » avant d’être « l’Autre »: il peut être VOUS!
Alors, puisque la migration relève probablement aussi de VOTRE histoire personnelle ou familiale, cette exposition vous propose une expérience dont VOUS ETES LE SUJET!
Pour cela, les équipes d’e-graine ont relevé un pari pédagogique qui dépasse la dimension inter-active pour positionner la pédagogie au cœur de l’experientiel !
Plus qu’un jeu de rôle, l’expérience narrative de l’exposition prendra appui sur la singularité de chaque visiteur, vous permettant sans doute de trouver vos propres réponses!
Pour que ce projet, ce rêve, cette folie se concrétise en exposition : e-graine s’est lancée dans une campagne de crowdfunding qui a réuni plus de 12 000 euros !

 

Cette somme nous a permis de finaliser la fabrication de l’exposition “NOUS d’ailleurs”  concrétisant ainsi le travail mené conjointement par les équipes d’e-graine et les membres du comité scientifique constitué pour le projet.

Notre joie, c’est aussi celle d’une mobilisation réussie qui a su dépasser le cercle des adhérents et des sympathisants d’e-graine.

Impatients, nous en avons déjà organisé une première visite test au près d’une équipe de volontaires issus d’horizons variés:

  • Mathilde Poupée – ancienne enseignante et chargée de projets culturels,
  • Sarah Castel- éducatrice spécialisée (MECS),
  • Yacine – Mineur Non Accompagné (MNA),
  • Nicolas Denis, chargé de plaidoyer droits de l’Homme,
  • Fabrice Brocoli- entrepreneur social,
  • Aude Bourgeois, coordinatrice e-graine Nouvelle Aquitaine,
  • Julien Mast – Directeur national e-graine,
  • Nathalie Porte – coordinatrice Un univers citoyen,
  • Coline Bernier – Chargée des publics

Nous sommes fiers du résultat et d’avoir su susciter l’enthousiasme de nos cobayes en plus du nôtre !

“L’exposition Nous D’ailleurs déconstruit le regard que nous portons sur l’immigration, à la fois en tant qu’individu et en tant que société. Le choix de l’expérimentation, de l’animation immersive et d’une scénographie ludique permettent d’approcher de façon originale et inédite ces questionnements à la fois historiques et brûlants.”

Mathilde Poupée, chargée de projets culturels

Alors encore une fois, ou plutôt 12 000 fois : M E R C I